Les oies

Même s'il fait exceptionnellement froid ce matin à Montréal, il y a des signes de printemps

Les grandes oies des neiges remontent vers le Nord. Pour moi c'est toujours un appel. Elles retournent à l’île d'Akiat au-delà du cercle Arctique. Pour le moment elles font une pause dans la région, pour se nourrir et attendre que la porte du printemps s'ouvre.

 

Il y a les gens du groupe ''Mes Aïeux'' qui ont fait une belle chanson sur le sujet. Voici le texte :

 

Elles arrivent au printemps 
sur les ailes du vents, 
par les routes de l'air. 


Drôle de géométrie, 
C'est un fil qui les lie,
Dans leur vole angulaire.

Tout unies a la chaîne 
Derrière l'oie capitaine,
Qui connait le chemin.

Le nid originel,
la toundra, les appelles,
Et guide leurs instincts.

Tour à tour elles prendront,
la tête du peloton,
le temps d'une gouvernance. 


Jusqu'au bout de leurs forces 
elles bomberont le torse 
pour que le groupe avance.

Une fois épuisée,
la place sera cédée
a un autre plus fort.

Et le chef volatile,
prend la queue de la file, 
fier de tous ces efforts.

À chaque nouveau passage, 
des volée d'oies sauvages 
j'entends comme un appelle;

Une voie qui me répète
que malgré les défaites
ont a encore nos ailes.

Quelle belle leçon 
que ces oiseaux nous font
obstinée et fidèle.

Commentaires

1. Le dimanche, 3 avril 2016, 16:37 par Sacrip'Anne

Chez nous, ça ressemble au printemps aujourd'hui, on t'en envoie un bout !

2. Le lundi, 4 avril 2016, 06:39 par Leeloolène

Je confirme... il fait sacrément frais par chez toi :) Malheureusement je ne passe qu'une soirée ici donc pas le temps de te faire un coucou mais ça me fait drôle de savoir que tu es à quelques mètres possiblement de moi eheh :)