Vous avez dit phantosmie?

Chouette un nouveau mot! Et une réalité qui fait un peu peur..

Depuis quelques jours, j'ai des hallucinations. Je ne vois pas des fantômes, mais mon nez me joue des tour. Je suis tranquille à lire ou à écrire et tout à coup, ça sent le sucre brûlé… un peu comme lorsqu'on fait du caramel.

 

Rien de désagréable, mais c'est assez fort pour que je me lève est cherche ou il peut bien y avoir du sucre qui brûle. J'aime bien le caramel, j'en fait lorsque que je veux une sauce, mais à minuit le soir ça fait vraiment étrange. Si on laisse trop longtemps le sucre brûler, la casserole n'est plus décrottable, et même ça pourrait mettre le feu. Et puis ça dérange les gens qui m'héberge, un vieux fou qui se met à chercher l'usine à caramel dans la maison.

 

Alors Sandra, grande spécialiste de tout ce qui touche le cerveau, m'explique que c'est une phantosmie… une hallucination olfactive. J'aimerais bien qu'elle m'en dise davantage, mais j'ai un peu peur qu'elle me trouve une maladie bizarre, alors je m'abstiens de poser trop de questions. Si je suis en train de devenir fou, je préfère ne pas le savoir. Fou, je sais que je le suis déjà pas mal, alors inutile d'en rajouter.

 

Alors en douce, je suis aller voir monsieur Google et il me dit que : ''Les causes de la phantosmie étant toujours en actuel débat, elles sont néanmoins liées à des troubles psychologiques comme la schizophrénie, les troubles de l'humeur, la maladie de Parkinson, l'épilepsie, le neuroblastome, et les céphalées fréquentes.''

 

Houlà, panique… je continue… bon, ça pourrait aussi être lié à des troubles de l'humeur, comme un chagrin d'amour… Ok, ça va. Ma peine d'amour sent le sucre brûlé, c'est acceptable. On rajoutera de l'eau, on brasse un peu, et je redeviendrai caramel fondant.

Commentaires

1. Le lundi, 14 mars 2016, 22:44 par Sacrip'Anne

Franchement, c'est une odeur délicieuse, autant que ta phantosmie sente le caramel que d'autres choses. Imagine, chagrin parfum mouffette ?

2. Le mardi, 15 mars 2016, 08:40 par luciole

Ah ? Ben j'en ai aussi, mais moi c'est l'odeur des cigarettes de François que je sens parfois dans la maison, comme s'il était là... Et je ne crois pas au fantôme, à part ceux qu'on a dans le cœur ;-)